The Slow Media

Netflix & confinement, partie 1

The Slow Media vous propose de (re)découvrir quatre films applaudis par la critique à leur sortie et récompensés par de nombreux prix, pour faire passer le confinement. Tous ces films sont disponibles sur Netflix.


Whiplash

De Damien Chazelle

Avec Miles Teller, J.K Simmons, Melissa Benoist

Un jeune batteur souhaite devenir le plus talentueux de sa génération. Il réussit à intégrer l’orchestre de Terence Fletcher, professeur aussi craint qu’admiré. Avec ce film, Damien Chazelle explore le dépassement de soi, au son du jazz. Alors que les notes rythment le montage, le réalisateur ne met pas pour autant l’image de côté et soigne chaque plan. J.K. Sommons est époustouflant dans son rôle de professeur sans limite et embellit le long-métrage.

« The Big Short » d’Adam McKay

D’Adam Mckay

Avec Brad Pitt, Christian Bale, Steve Carell et Ryan Gosling

En 2005, un analyste financier découvre avant tout le monde qu’une nouvelle crise immobilière se prépare. Il décide donc de parier contre le marché immobilier et de faire des bénéfices sur cette future crise. En réalisant ce film, Adama McKay mélange fiction et documentaire. Pour la partie documentaire, Adama Mckay a convié une multitude de stars pour expliquer le monde de la finance : Margot Robbie dans sa baignoire nous parle des subprimes alors que Selena Gomez explique le fonctionnement des CDO Synthétic. Christian Bâle dans le rôle de l’analyste financier est époustouflant.

Roma

D’Alfonso Cuarón

Avec Marina De Tavira, Marco Graf et Yalitza Aparicio

Privé du festival de Cannes car produit par Netflix, ce film s’inspire de la vie du réalisateur mexicain. Dans un noir et blanc finement travaillé, Alfonso Cuarón nous promène dans la maison d’une famille bourgeoise, à travers les rues de Mexico. Le réalisateur dépeint une jeunesse mexicaine à travers les prismes de l’amour et de la vie familiale.

Rango

De Gore Verbinski

Avec la voix de Johnny Depp, d’Isla Fisher et d’Abigail Breslin

Rango, lézard de compagnie bien sous tout rapport, devient le héros d’une ville perdue dans le désert. Dans ce film d’animation drôlement glauque, Gore Verbinski reprend l’intrigue de l’inconnu qui débarque dans une ville pour affronter le méchant. Bourrée de références aux westerns classiques, le film est sublimé par une image précise et finement travaillée.