Image par image #1

Avec ce nouveau format, découvrez l’actualité de la semaine image par image.

Lundi 18 janvier 2021 – Guatemala

Luis Echeverria / Reuters

Lundi, la police guatémaltèque a arrêté des milliers de migrants du Honduras, alors qu’ils tentaient de rejoindre les Etats-Unis. La veille, une caravane de 9 000 migrants avaient déjà été stoppé par les militaires. Parmi cette foule, plusieurs ont été testés positifs au coronavirus, obligeant le Guatemala à les isoler en quarantaine.

Lundi 18 janvier 2021 – Ethiopie

Eduardo Soteras / Reuters

Les fidèles de l’Eglise chrétienne orthodoxe d’Ethiopie ont fêté Timak, une fête religieuse inscrite en 2019 au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. Elle célèbre à la fois le baptême de Jésus Christ dans le Jourdain et l’Epiphanie. En Ethiopie, les chrétiens orthodoxes représentent plus de 40% de la population. Pour l’occasion, les rues de la ville sont grandement décorées aux couleurs du pays et la population « s’habille pour impressionner ».

Mercredi 20 janvier 2021 – Etats-Unis

Kevin Lamarque / Reuters

Joseph Robinette Biden Jr a prêté serment sur le Constitution mercredi, devenant ainsi le 46e Président des Etats-Unis. Promettant d’être le Président de « tous les américains », il a porté un message d’apaisement, deux semaines après l’invasion du Capitole par des soutiens de Donald Trump. Kamala Harris a également prêté serment, devenant ainsi la première femme Vice-Président des Etats-Unis.

Mercredi 20 janvier 2021 – Etats-Unis

Carlos Barria / Reuters

Pour la première fois de l’histoire des Etats-Unis, le Président sortant n’a pas assisté à l’investiture de son successeur, Donald Trump ayant quitté la Maison Blanche quelques heures avant l’arrivée de Joe Biden. Après un discours à la base militaire d’Andrews, il s’est envolé pour son club en Floride. Les prochaines semaines pourraient être mouvementée pour l’ex-président américain, avec la deuxième procédure de destitution qui sera votée au Sénat.

Samedi 23 janvier 2021 – Russie

Dmitri Lovetsky / AP

En Russie, d’immenses manifestations ont été organisées en soutien à Alexeï Navalny, arrêté dès son retour au pays. Le principal opposant à Vladimir Poutine avait été empoisonné en août, avant d’être hospitalisé en Allemagne. A Moscou, près de 20 000 personnes sont descendues dans les rues selon l’AFP, faisait de ce mouvement l’une des plus grandes manifestations illégales depuis 20 ans. 2 000 personnes ont été arrêtés selon l’ONG OVD-Info, dont la femme d’Alexeï Navalny.

Partage